objectif-renta.com
access and settingsAccès
fr en
objectif-renta.com
Investir pour se libérer

Mon avis sur Clubfunding, la plateforme de crowdfunding immobilier

ClubFunding est un leader du financement participatif en France avec plus d'un milliard d'euros financés, et toujours aucun défaut depuis leur lancement en 2015 et très peu de retard. Il y a beaucoup de projets très différents chaque semaine. J'aime particulièrement leurs projets de marchands de biens sur de l'immobilier résidentiel dans de grandes villes françaises. Ils ont en général des taux autour de 10%, ce qui est plutôt très bien pour une plateforme établie de ce calibre. J'ai pu interviewer Gautier Allard, le DG de ClubFunding ici :

Les projets partent très vite, parfois en quelques secondes, il faut être très réactif pour se positionner sur les meilleurs projets. Des projets très différents sont régulièrement proposés, plusieurs fois par semaine. On retrouve tout type de projets: des projets de promotion immobilière, de refinancement de capital, d'achats-division-revente etc... Les projets sont dans toute la France, dans la capitale, dans des grandes villes mais aussi parfois dans les îles. Il est nécessaire d'analyser les projets avant d'investir. C'est ce que je fais assez régulièrement sur ma chaîne Youtube. Voici un exemple d'analyse:

une solide réputation et des rendements toujours attractifs

Les rendements oscillent autour de 10%. Au fil des années, cette plateforme s'est construit une solide réputation dans le monde du financement participatif de projets immobiliers. Au niveau des garanties, cela varie énormément suivant les projets. Il y a souvent des garanties à première demande (GAPD) et il est indispensable d'analyser les bilans des holdings pour s'assurer de la solidité des garanties. Plus rarement, on aura des garanties hypothécaires de premier rang. Les projets étant parfois un peu complexes, on a l'habitude d'en discuter sur le club investisseur Bluersky.

Un croissance de 55% en 2023

10/02/2023: La plateforme de crowdfunding immobilier ClubFunding a financé 424,5 M€ en 2022, soit une augmentation de 55 % ClubFunding a servi à ses investisseurs une rentabilité annuelle moyenne de 10 % en 2022 et versé 42,5 millions d’euros d’intérêts bruts (incluant le versement des coupons mensuels) En 2023, grâce au nouvel agrément de prestataires de services de financement participatif (PSFP), ClubFunding souhaite accélérer son internationalisation en explorant de nouvelles géographies Le Groupe souhaite continuer d’innover en proposant de nouvelles opportunités en equity et en fléchant ses opportunités d’investissement vers des actifs à impact positif pour la société et l’environnement

Un développement à l'international ?

25/09/2022: La plateforme continue son développement en levant 125 millions d'euros auprès d'investisseurs institutionnels. La plateforme va se développer à l'internationale. C'est une excellente nouvelle pour pouvoir diversifier géographiquement ses investissements avec ClubFunding. En tant qu'investisseurs, c'est une sécurité supplémentaire de pouvoir investir en Europe au coté d'une des plateformes les plus solides et régulée en France.

Comment investir avec ClubFunding ?

Pour investir avec ClubFunding, il faut autoriser le prélèvement SEPA. C'est une particularité de cette platefortme de crowdfunding. L'avantage avec cette méthode de paiement est que l'on n'a pas à recharger son wallet comme sur les autres plateformes. Les revenus sont versés sur votre compte bancaire directement ce qui est aussi une spécificité de cette plateforme.

Un Bonus pour votre premier investissement

La plateforme offre un joli Bonus pour le premier investissement en passant par le code parrainage MarcBluerSky. Les détails ci-dessous.

Quel type de contrat pour Clubfunding ?

L'investisseur détient une obligation simple à taux fixe. C'est la plus classique des obligations. Elle verse un intérêt aussi appelé coupon définitivement fixé lors de son émission selon une périodicité prédéfinie jusqu'à son échéance. Une obligation est un titre financier réglementé par l'autorité des marchés financiers (AMF).

Quelle Régulation pour Clubfunding ?

Clubfunding est régulée CIP.
Instauré par la loi sécurité financière n° 2003-706 du 1er aout 2003, le statut de CIP ou Conseiller en Investissement Participatif propose aux investisseurs des titres en capital émis par les sociétés en actions, et des titres de créance que sont les obligations. Il ne propose pas de titres complexes et ne permet pas la détention de fonds ou de titres de la clientèle. Les plateformes CIP sont entre autres habilitées à fournir des conseils aux investisseurs ainsi qu’aux entreprises . Les plateformes CIP doivent être immatriculées auprès de l’ORIAS. Puis, adhérer à une association agréée par l’AMF et souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle tout comme les autres plateformes. Quant aux gérants, ils doivent également remplir quelques conditions d’âge, d’honorabilité et de compétences (diplômes, expériences, formation…).

Le rendement moyen chez Clubfunding par rapport aux autres plateformes.

Les rendements sont calculés sur les projets analysés sur ce site et non sur la totalité des projets. Le rendement moyen des projets analysés est de 10.42%
⚠️ Plus le rendement est élevé, plus le risque est élevé.

Les retards de plus de 6 mois chez Clubfunding par rapport aux autres plateformes.

Le taux de retard de plus de 6 mois chez Clubfunding est de 5.25%.
La durée d'un retard est calculée depuis la durée contractuelle et non la durée cible.

Le ticket minimum chez Clubfunding

Le montant minimum à investir dans les projets de Clubfunding est de 1000€.
Clubfunding fait partie des plateformes avec un ticket d'entrée très faible.

Quelle fiscalité pour Clubfunding ?

Les rendements sont soumis au PFU de 30%.
Depuis le 1er janvier 2018, les revenus de capitaux mobiliers ainsi que les plus-values de cession de valeurs mobilières sont soumis, lors de leur imposition, à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 12,8 % auquel s'ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2 % soit au total un taux de 30 %.
Cependant vous pouvez opter, lors de la déclaration de revenus, pour une imposition globale de ces revenus et gains au barème progressif de l'impôt sur le revenu en cochant la case 2OP. Vous pouvez être dispensé de la part correspondant au prélèvement forfaitaire de 12,8 % au titre de l'impôt sur le revenu, si votre revenu fiscal de référence de l’année N-2 était inférieur à 25 000 € (50 000 € si vous vivez en couple). Lors de votre déclaration, vous avez la possibilité de maintenir l’option pour une taxation à 30 %, ou soumettre vos plus-values au barème progressif de l’impôt sur le revenu (auxquels s’ajouteront les 17,2 % de prélèvements sociaux).

📝 Comment déclarer les revenus de Clubfunding ?

Pour savoir comment déclarer vos revenus provenant de Clubfunding, rendez-vous sur la page des déclarations

💎 Bonus et code parrain Clubfunding

Clubfunding
Saisissez le code suivant lors de votre inscription: 'MarcBluerSky'
■ Saisissez le Code Parrain
MarcBluerSky
lors de votre inscription.
■ Saisissez votre email en cliquant sur le lien Bonus.
100 euros après investissement
Partenariat rémunéré

Dernières analyses des projets de Clubfunding

ClubfundingDamien Cuyala
🏠 Crowdfunding immobilier

VILLA ATINA
CLa note de l'analyste pour ce projet est C
Les notes vont de A à E
Damien Cuyala
🚀 TRI:
⏱
🔎 Voir les détails
57 investisseurs ont voté
ClubfundingDamien Cuyala
🏠 Crowdfunding immobilier

Angers – Saint Léonard 2
ALa note de l'analyste pour ce projet est A
Les notes vont de A à E
Damien Cuyala
🚀 TRI:
⏱
🔎 Voir les détails
83 investisseurs ont voté
ClubfundingSébastien HO-YU-HIN
🏠 Crowdfunding immobilier

Cap Cassis
BLa note de l'analyste pour ce projet est B
Les notes vont de A à E
Sébastien HO-YU-HIN
🚀 TRI:
⏱
🔎 Voir les détails
52 investisseurs ont voté

Quels sont les risques chez Clubfunding ?

Les risques liés aux projets de Clubfunding

Une opération de financement participatif immobilier comporte plusieurs catégories de risques :
➡️ Risque opérationnel : erreurs humaines, incompétences, pénurie de matériaux, retards de livraison, mauvaise gestion, accident sur le chantier, faillite d’un prestataire...
➡️ Risque technique : mauvaises « surprises » lors des études de sols et fondations, de pollution, thermiques, acoustiques… ;
➡️ Risque administratif et juridique : difficultés d’obtention du permis de construire ou d’aménager purgé de tout recours, des autorisations administratives, des assurances Garantie Financière d’Achèvement, Dommage Ouvrage, ou Tous Risques Chantier, conformité des actes de ventes, autorisations urbanismes mal appréciées ;
➡️ Risque financier : mauvaise analyse des coûts, dépassement du budget, niveau de marge inférieur, obtention du crédit bancaire, etc. ;
➡️ Risque commercial : pré-commercialisation insuffisante, étude insuffisante du marché local (prix, besoins, emplacement…), retard sur la vente des lots (commercialisation), conditions suspensives négligés, évolution défavorable du marché, stratégie de vente hasardeuse, prix de sortie trop optimistes etc.

Risques liés à l'opérateur

Au-delà de l’analyse du projet immobilier en lui-même, les plateformes de financement participatif examinent la solidité financière et opérationnelle des sociétés qui participent à l’opération, sur lesquelles pèsent aussi des risques potentiels, principalement financiers. L’évaluation porte ainsi sur de nombreux critères, notamment :
➡️ Juridiques et financiers : structure du capital, éventuels litiges en cours, comptes de résultat et bilans financiers, solvabilité, rentabilité, trésorerie, niveau de fonds propres, etc.
➡️ Opérationnels: organigramme, expérience des dirigeants, historique d’opérations réalisées avec succès, qualité des programmes précédents, réputation, etc.
➡️ Les états financiers : il faut analyser les états financiers (bilan et compte de résultats) de l'opérateur pour déterminer sa santé financière.
➡️ Fraude : L'opérateur peut déposer le bilan de façon frauduleuse ou partir avec la caisse, c'est pourquoi il faut des garanties sur les flux de trésorerie.

Risques extrinsèques et cas de force majeure

Même avec une bonne préparation, il est impossible d’anticiper des événements climatiques (inondation, gel, tempête…), macroéconomiques comme une variation soudaine des prix immobiliers ou des taux d’intérêt, une forte inflation, etc., ou encore des changements législatifs (modification de la réglementation, de la fiscalité…), ou des situations de guerre. Ces risques sont difficiles à contrôler, Il est indispendable que les opérateurs aient bien souscrit les assurances nécessaires et qu’une marge financière suffisante soit prévue pour pallier les aléas éventuels.

Risques liés aux obligations simples émises par l'opérateur

En dehors des risques en lien direct avec l’activité immobilière, il existe également des risques attachés au type de titre financier utilisé pour la majorité des opérations de crowdfunding immobilier, à savoir les obligations :
➡️ Risque de perte en capital : les sommes investies ne sont pas garanties et peuvent subir une perte totale ou partielle ;
➡️ Risque d’illiquidité : par défaut, la revente ou le remboursement anticipé des titres ne sont pas possibles.
➡️ Risque de rendement inférieur : en cas de difficulté, il est possible que le rendement annoncé soit plus faible que prévu. Le capital est alors préservé, mais les intérêts obligataires versés sont moindres.
➡️ Risque de modification de la durée de l'emprunt : contractuellement, la société émettrice a la possibilité de rembourser par anticipation ou de prolonger l’emprunt (prorogation de 6 mois maximum en général). Les intérêts à percevoir peuvent donc être inférieurs aux prévisions initiales ou plus importants si l’échéance de l’emprunt est reportée.

Type de projets

➡️ En crowdfunding : Projets immobiliers situés en France
Société située et régulée en France
Durée des projets : 12-36 mois
Type de contrat : Obligation à taux fixe
➡️ En immobilier fractionné : obligation à taux variable, durée 5-10 ans

Rendement

9%-11%

Ticket

1000€

Qu'est ce que le
crowdfunding immobilier ?

Le financement participatif ou encore appelé crowdfunding permet de financer des projets avec des petits montants, en général à partir de 100 ou 1000 euros. Le financement se fait directement sur une plateforme web et on peut payer soit part virement bancaire, soit par carte bancaire. On peut investir sur de multiple projets et ainsi avoir une bonne diversification, à la fois au niveau des types de projets et des zones géographiques. Pour les investisseurs immobiliers, c'est un outil complémentaire de l'investissement en immobilier phyisique traditionnel. Investir sur des projets de crowdfunding nécéssite un travail d'analyse pour sélectionner les meilleurs projets.

📈 Les intentions d'investissements pour les projets de Clubfunding

Les intentions d'investissements montrent le résultat des votes qui ont lieu sur le club BluerSly Investisseur pour chaque projet.

Rejoignez le club investisseurs Bluersky

En rejoignant le club, vous adhérez à une communauté d'investisseurs animés par les mêmes intérêts et les mêmes passions.

Quelles sont
les meilleures plateformes
de
financement participatif immobilier
en
2023
?

Les plateformes de financement participatif de projets immobiliers permettent d'investir dans l'immobilier avec des tickets d'entrée très faibles et des rendements attractifs. Mais elles ne se valent pas toutes. Les types de contrats, les types d'immobilier, les zones d'investissement, les rendements, la durée des contrats et bien d'autres critères varient d'une plateforme à l'autre. Vous trouverez ci-dessous un comparatif des plateformes testées ainsi que mes recommandations.

Découvrir comment analyser les projets de crowdfunding

Le programme 'Immobilier Alternatif' vous permet d'approfondir vos investissements en crowdfunding immobilier, en foncières cotées et en immobilier tokénisé.

Découvrir d'autres plateformes

Debitum
Proximea
Reinvest24
Upstone
La premiere brique
Mentions Légales
Conditions générales
Protection des données
À propos